Liens d'accessibilité

Déplacement massif de civils fuyant les combats au Nord-Katanga en RDC


Les milices Mai-Mai, notemment les hommes du chef Gédéon, sont accusées de multiples exactions sur les civils en RDC. Des miliciens fuyant l’avancée de l’armée congolaise au Nord-Katanga ont abattu plusieurs civils, déclarent des sources militaires.

Quant à la situation humanitaire sur le terrain, elle est préoccupante pour les déplacés qui se trouvent dans des zones difficiles d’accès. C’est ce qu’affirme le chef de mission de Médecins sans Frontières à Lubumbashi, chef-lieu du Katanga, interrogé par Ferdinand Ferella.

Jean-Guy Vataux précise que l’offensive militaire gouvernementale contre la milice Mai-Mai a débuté en novembre et devrait durer 45 jours.

XS
SM
MD
LG