Liens d'accessibilité

“Stop sida. tenir les promesses”


40,3 millions d’individus dans le monde sont infectés par le Vih/Sida. La pandémie de sida menace la stabilité des sociétés en Afrique et gagne chaque jour du terrain en Asie a dit M. Bush. Les Etats-Unis, souligne le chef de l’exécutif, travaillent avec leurs partenaires dans le monde, pour combattre ce fléau. George Bush a rappelé que le plan américain de lutte contre le sida est la plus importante initiative internationale entreprise par une nation, pour combattre une seule maladie.

Lancé il y a environ trois ans, ce programme échelonné sur cinq ans prévoit une enveloppe de 15 MILLIARDS de dollars pour appuyer l’action menée dans les 15 pays les plus touchés en Afrique, en Asie et dans la Caraïbe. Le docteur Peter Piot, directeur d’Onusida, a demandé à la communauté internationale de n’épargner aucun effort

pour combattre la pandémie. “Les tout derniers chiffres, dit-il, montrent qu’il y a une lueur d’espoir : les taux de prévalence chez les adultes diminuent dans plusieurs pays, notamment au Kénya, au Zimbabwé ainsi que dans certains états de la Caraïbe. Toutefois, à l’échelle globale, le nombre de personnes séropositives a atteint son niveau le plus élevé, à ce jour, ajoute M. Piot, en précisant qu’il y a actuellement plus de 40 millions de séropositifs dans le monde, dont près de 50% de femmes.

Selon le Docteur Piot, il faut une meilleure approche, au niveau de la prévention, du traitement et des programmes de soins, afin de stopper la propagation du VIH/sida. L’Onu a lancé cette année une campagne échelonnée sur 5 ans sous le thème “Stop Sida. Tenir les promesses" afin d’encourager les gouvernements à tenir leurs promesses anti-sida.

XS
SM
MD
LG