Liens d'accessibilité

Gabon: Omar Bongo réélu avec 79% des voix

  • Henry Francisque

Le président Bongo a recueilli 79 pour cent des voix, contre 14 pour cent pour son rival le plus proche, le leader d’opposition Pierre Mamboundou. L’opposition accuse le pouvoir de “tricherie” lors du scrutin et de s’être livré à des pratiques douteuses pendant la campagne. Et pour Pierre Mamboundou, les vrais resultats du scrutin seraient les suivants : 52,05% pour lui et 31, 82%. Pour Omar Bongo.

Selon monsieur Mamboundou, “l’avenir est sombre” pour le peuple gabonais malgré ses ressources pétrolières. Et d’ajouter “ Il n’y a pas de démocratie au Gabon”. Mais aux yeux du gouvernement gabonais, l’éléction est terminee.

Louis Gaston Mayila, le numéro deux du PDG, le parti démocratique gabonais au pouvoir, interroge par Henry Francisque affirme : “les gens ne veulent pas reconnaître qu’ils ont été battus”, faisant référence aux partisans de l’opposant Pierre Mamboundou. Pour sa part, le leader classe 2eme aux elections a l’intention de contester les résultats du scrutin. Il dénonce notamment la relation très amicale entre la présidente de la Cour constitutionnelle et le president Omar Bongo et exprime ouvertement des doutes sur la possible decision du tribunal.

Côté pouvoir gabonais, Louis Gaston Mayila parle de scrutin juste et équitable. Il rappelle la présence des observateurs de l'Organisation internationale de la Francophonie, de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale, des Etats-Unis et du Sénat français qui ont tous jugé les éléctions transparentes et "conformes aux normes internationales".

L’équipe de M. Bongo Ondimba “va donc se mettre au travail tout de suite,” avec pour priorites: accès au développement durable, à l’éducation, et à l’emploi dans un pays “qui n’est peut-être pas le paradis mais qui n’est pas non plus l’enfer” a déclare le vice-president du PDG au pouvoir à la Voix de l’Amérique.

Agé de 69 ans, le président Omar Bongo est au pouvoir depuis 1967. Suite à un amendement constitutionnel, adopté en 2003, il n’existe plus de limite au nombre de mandats présidentiels au Gabon.

XS
SM
MD
LG