Liens d'accessibilité

Sommet de l'Information


Ce que ce sommet a apporté pour nous: n ous avons essayer d’arriver a réseau un certain nombre d’associations au Burkina Faso, dix associations depdnandt d’un réseau (...) et, en terme d’internet à haut débit afin de pouvoir mettre en place la télé-médecine. Grace à ce projet, nous avons , devant les présidents initiateurs, nous avons réussi à faire une vidéoconférence avec Ouagadougou et le Burundi en même temps devant les chefs d’Etat, ministres et invités.

Cette vidéo-conférence était poour présenter tout travail déjà accomplui au Burkina avec les associations et en même l’apport que chaque association a pu avoir si bien qu’il est possible d’avoir la télé-médecine.

Pour ce qui est l’accès au Burkina faso, le problème est le débit, le débit est très faibles, Jusqu’à présent, on utilise des modems de 56K. Il faut le télééhone pour faire l’internet. Si bein que internet n’est accessible que dans les grandes villes. Il y a déjà un équart politique. a u niveau national, on a même réussi a avoir la fibre optique.” il y a le réseau hope, au niveau des hoptiaux, qui utilise des faisceaux hertziens pour permettre aux gens de dans les villages de srecevoir, juste avec une radio et une petite antenne, de recevoir des images, du son et du texte. “Il ya eu une très grande participation des Africains, tous les pays ont pu exposer (...) les différentes décisions qui ont été prises, l’invitation qui a été faite par le président Wade et le président Alpha Omar Konaré d’appeler pour les 1 pour 100 par chacun de pays africains, (...) càest déjà un grand pas.”
XS
SM
MD
LG