Liens d'accessibilité

Burundi: le gouvernement lance un ultimatum à tous ceux qui ont “volé” les biens de l’Etat


Le gouvernement de M. Nkurunziza attendra jusqu’au 31 décembre avant de sévir contre les personnes qui ne restitueront pas les biens publics voles, ” a souligne le ministre burundais de la bonne gouvernance Joseph Ntakaru-Timana.

Tout en ajoutant qu’il “garantit la discrétion” aux contrevenants se mettant en réglé. A noter que ce ministère était dirigé par le président Pierre Nkurunziza dans l’ancien gouvernement.

C’est donc une dernière chance que le gouvernement burundais donne apparemment aux responsables de malversations pour qu’ils fassent amende honorable et remettent ce qu’ils ont volé.

Nous leur promettons qu’ils s’en iront libres, sans aucune suite judiciaire” a déclaré M. Ntakarutimana au cours d’une conférence de presse mercredi à Bujumbura.

Le Burundi est en pleine transition politique après 12 ans de guerre civile, suite a l’élection, le 19 août, du président Pierre Nkurunziza issu de l’ex-groupe rebelle FDD. Ferdinand Ferella a joint M. Ntakaru-Timana pour la Voix de l’Amérique

XS
SM
MD
LG