Liens d'accessibilité

En France, intensification des efforts du gouvernement pour mettre fin aux violences


Selon les officiels, le couvre-feu nocturne a sérieusement réduit le nombre d’attaques. Un peu plus de 600 véhicules ont brûlé à travers le pays dans la treizieme nuit de violences, mardi. Soit la moitié du nombre incendié la nuit précédente.

La police précise que 204 personnes ont été arrêtées pour les plus récents actes de violence, commis pour la plupart par des jeunes Musulmans d’origine nord-africaine.

A Lyon, le métro a été fermé après qu’une bombe eut explosé dans une station mardi soir. Il n’y aurait pas eu de blessés. L’état d’urgence est en vigueur depuis minuit mercredi, ce qui permet aux municipalités de proclamer le couvre-feu.

Le ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy a déclaré devant l’Assemblée nationale que

les étrangers participant aux troubles seraient expulsés de France. Il dit avoir donné des instructions en ce sens aux responsables régionaux.

Pour sa part, le préfet du Rhône a affirmé à la VOA que la France n’est pas raciste malgré ce que disent les médias internationaux

XS
SM
MD
LG