Liens d'accessibilité

Ethiopie : situation toujours tendue à Addis Abeba


En Ethiopie, trois jours consécutifs d’accrochages entre la police et les manifestants ont fait au moins 36 morts et plus de 150 blessés à Addis Abéba, la capitale. Selon les médecins, au moins deux personnes ont été tuées et huit autres blessées dans ces incidents.

Les partisans de l’opposition protestent contre les résultats des élections législatives de mai dernier, accusant le gouvernement de fraude à grande échelle. De nombreux manifestants et leaders de l’opposition ont été arrêtés.

Le gouvernement accuse ces derniers d’incitation à la violence. Le département d’Etat américain a appelé les deux parties à faire preuve de retenue et il a exhorté l’opposition à ne pas inciter à la désobéissance civile. Le département d’Etat américain a aussi appelé le gouvernement éthiopien à créer une commission indépendante en vue d’enquêter au sujet des manifestations.

Le Comité pour la protection des journalistes dit de son côté que le gouvernement éthiopien menace de détenir les correspondants indépendants qui couvrent les violences. Les autorités accusent notamment les reporters de la VOA et de la Deutsche Welle d’appuyer l’opposition. Henry a contacté sur place Mme Adis Ferenge, une résidente de la capitale éthiopienne.

XS
SM
MD
LG