Liens d'accessibilité

Forte baisse de la criminalité aux Etats-Unis en 2004, d’après le FBI

  • Camille Grosdidier

Un rapport du FBI publié cette semaine montre que les crimes violents, notamment les meurtres et attaques à main armée, ont diminué d ’un pour cent l’année dernière. Et, en 2004, on n’a recensé qu’un peu plus de 16 000 meurtres, soit une baisse de plus de deux pour cent, par rapport à l’année précédente.

Pour ce qui est des cambriolages, larcins et vols de voitures, le FBI signale également un déclin. La seule ombre à ce tableau est le nombre des viols, en augmentation de près d'un pour cent depuis 2003 et de près de cinq pour cent depuis l’an 2000.

Les experts attribuent ces bonnes nouvelles à deux facteurs principaux. Tout d’abord, la criminalité est, aujourd’hui, beaucoup plus durement réprimée aux Etats-Unis, ce qui a envoyé un nombre record de délinquants en prison. Le second facteur est le vieillissement de la population américaine. Les plus de 50 ans représentent la couche de la population qui croît le plus rapidement dans le pays, en particulier la tranche d’âge dite des baby-boomers, lesquels sont nés dans les vingt années ayant suivi la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Les experts sont unanimes à reconnaître que le pourcentage de la population commettant des délits et autres actes de violence diminue avec l’âge. Le taux de criminalité est, par exemple, plus élevé chez les moins de 30 ans que chez les plus de 50, d'où les statistiques positives publiées par le FBI.

XS
SM
MD
LG