Liens d'accessibilité

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture fête ses 60 ans


Plusieurs chefs d’Etat ont pris part lundi, à Rome, à la cérémonie marquant le 60e anniversaire de la FAO, notamment les présidents Robert Mugabe du Zimbabwe, Hugo Chavez du Venezuela et Luis Ignacio Lula Da Silva du Brésil. Cet anniversaire a été placé sous le signe du dialogue interculturel.

Interrogé par Ferdinand Ferella, Koohafkan Parvi, directeur du développement rural à la FAO, a jugé positif le bilan global de cette organisation. Celle-ci a su faire face aux problèmes de sécurité alimentaire dans le monde, a dit M. Parvi. Plus de 800 millions de personnes sont mal nourries, la majorité en Afrique, en raison de difficultés d’accès à la nourriture et du manque d’infrastructures dans beaucoup de pays en développement.

Koohafkan Parvi précise que, pour les années à venir, le plan de la FAO pour l’Afrique est de doubler la surface des zones irriguées, afin d’améliorer la production agricole.

Dans son discours à Rome, le président Mugabe a comparé le président Bush et le Premier ministre britannique Tony Blair à Hitler et Mussolini. Ce sont “les deux hommes néfastes de notre millénaire,” a-t-il martelé. A la manière d’Hitler et de Mussolini, ils ont formé une alliance funeste pour attaquer un pays innocent, a déclaré le leader zimbabwéen, faisant allusion à l’Irak.

Auparavant, l’ambassadeur des Etats-Unis à la FAO et un sénateur italien avaient critiqué la présence de Robert Mugabe au 60e anniversaire de la FAO. Ils avaient dit que M. Mugabe est responsable des pénuries alimentaires croissantes dans son pays.

XS
SM
MD
LG