Liens d'accessibilité

La Cour suprême des Etats-Unis a un nouveau président, le juge John Roberts

  • Henry Francisque

La cour suprême des Etats-Unis entame sa nouvelle session lundi sous la houlette de son nouveau président, le juge John Roberts. Ce dernier a prêté, jeudi, serment en qualité de dix-septième président de la plus haute instance judiciaire américaine, devant le juge Paul Stevens, doyen de la Cour suprême.

La cérémonie d’investiture a eu lieu à la Maison Blanche, en présence du président George Bush et des membres du gouvernement et du sénat, entre autres.

John Roberts prend le leadership de la Cour suprême à 50 ans. Il devient ainsi le plus jeune président de cette instance judiciaire.

Le sénat a donné son feu vert final à sa nomination par un vote de 78 voix pour et 22 contre. Les Américains attendent maintenant de savoir qui le président Bush nommera à la Cour suprême pour succéder à la juge Sandra day O’Connor qui a pris sa retraite.

Le chef de l’exécutif américain considère plusieurs options mais n’a pas encore opéré son choix, a déclaré, dimanche, Andrew Card, secrétaire général de la Maison blanche. Mme O’Connor a, pour sa part, fait savoir qu’elle continuera de siéger jusqu’à ce qu’un autre juge soit nommé et confirmé pour lui succéder.

XS
SM
MD
LG