Liens d'accessibilité

Etats-Unis: journée de prière en mémoire des victimes de Katrina


Les Américains ont pris part vendredi à des services religieux en mémoire des victimes du cyclone Katrina. Les personnes âgées, les plus vulnérables et les pauvres ont été les plus touchés par la tragédie, a déclaré le président Bush en la Cathédrale nationale de Washington. Le chef de l’exécutif américain a expliqué, à cette occasion, que la pauvreté plonge ses racines dans des générations de ségrégation et de discrimination. Il a appelé la nation à surmonter ce qu’il a appelé «un héritage d’inégalité.»

Jeudi, à La Nouvelle-Orléans, le président Bush s’est engagé à entamer « l’un des efforts de reconstruction les plus importants de l’histoire du monde. » Il a assuré les survivants du cyclone Katrina que le soutien du gouvernement fédéral ne leur fera pas défaut tant qu’ils seront dans le besoin. «Ce soir, j’offre aussi cette promesse du peuple américain partout dans la région frappée par le cyclone, nous ferons le nécessaire pour aider les citoyens à reconstruire leur communauté et leurs vies» avait-il déclaré.

Le chef de l’exécutif américain a accepté la responsabilité des défaillances observées dans l’aide aux survivants de Katrina. «Lorsque le gouvernement fédéral ne remplit pas de telles obligations, en tant que président, je suis responsable de ce problème et de sa solution» a-t-il dit, ajoutant que les autorités fédérales tireront les leçons de Katrina en procédant à un examen des faits afin que les Américains soient mieux préparés à tout nouveau défi, acte de terrorisme ou catastrophe naturelle.

Le chef de file des démocrates à la chambre des représentants, Nancy Pelosi, a dit, de son côté, que son parti ne participera pas à une commission d’enquête du Congrès sur les réactions au cyclone Katrina parce qu'une telle commission serait dirigée par des membres du parti républicain, le parti du président Bush. Les démocrates appellent à une commission d’enquête indépendante, du type de celle sur les événements du 11 septembre 2001, a dit Mme Pelosi. Les analystes estiment que le coût de la reconstruction des régions dévastées par Katrina dépassera les 300 milliards de dollars déjà dépensé dans les guerres en Afghanistan et en Irak.

XS
SM
MD
LG