Liens d'accessibilité

Burundi: la ruée vers les classes

  • Eric Manirakiza

Libérés des contraintes du « minerval » (les frais de scolarité) au niveau de l’enseignement primaire, de nombreux parents burundais décident d’inscrire leurs enfants à l’école. Ils demandent que la mesure de gratuité de l’enseignement soit appliquée au niveau du secondaire également.

Lors de sa campagne présidentielle, le président Pierre Nkurunziza avait promis de supprimer les frais scolaires pour l’enseignement de base. La gratuité des fournitures scolaires et de l’uniforme rassurent beaucoup de parents et d’élèves. Du fait de la mesure prise par le président Nkurunziza, 234 000 enfants seront inscrits à l’école primaire, cette année, au Burundi.

Cela nécessitera de nouveaux investissements, notamment la construction de 391 nouvelles écoles et le recrutement de 2 340 enseignants.

Notre correspondant à Bujumbura, Eric Manirakiza, consacre un dossier à cette situation.

XS
SM
MD
LG