Liens d'accessibilité

Le procès des disparus du Beach: 7 peines de 5 à 10 ans de travaux forcés

  • Jean Nkoua

Au Congo Brazzaville, dans le procès des “disparus du Beach”, sept peines de 5 à 10 ans de travaux forcés ont été requises mardi par le procureur général, contre sept des quinze accusés impliqués dans la disparition des réfugiés congolais au Beach, le port fluvial de la capitale.

Le procureur a demandé l’acquittement des huit autres.

Un compte rendu de Jean Joseph Nkoua, notre correspondant à Brazzaville.

XS
SM
MD
LG