Liens d'accessibilité

Pervez Musharraf impose des conditions draconiennes aux madrassas


Le président pakistanais Pervez Musharraf a déclaré aujourd’hui que les 1 400 ressortissants étrangers, étudiants dans les madrassas ou écoles coraniques du Pakistan, devront rentrer chez eux car leurs visas ne seront pas renouvelés.

Par ailleurs, aucun nouveau visa ne sera accordé à des non-Pakistanais qui voudraient s’y joindre, a dit M. Musharraf. Le président pakistanais a déjà ordonné aux écoles coraniques de se faire enregistrer par les autorités.

Certains des responsables des attentats terroristes du 7 juillet à Londres s’étaient récemment rendus dans une madrassa pakistanaise.

XS
SM
MD
LG