Liens d'accessibilité

Présidentielle togolaise : la campagne est terminée


Le président sortant du Togo, Faure Gnassingbé, déposant son bulletin dans l'urne lors de l'élection du 25 juillet 2013.

Le président sortant du Togo, Faure Gnassingbé, déposant son bulletin dans l'urne lors de l'élection du 25 juillet 2013.

La campagne présidentielle s’est achevée jeudi 23 avril 2015. Les Togolais doivent choisir entre cinq candidats, mais les observateurs s’attendent à un bras de fer entre le président sortant Faure Gnassingbé et l’opposant Jean-Pierre Fabre.

Les cinq candidats en lice à la présidentielle togolaise avaient jusqu’à jeudi minuit pour convaincre les électeurs, appelés aux urnes samedi 25 avril.
Les deux poids lourds, le président sortant Faure Gnassingbé et son adversaire Jean-Pierre Fabre, ont sillonné Lomé, la capitale, où ils ont tenu leur dernier meeting.
Contrairement aux autres années, la campagne s’est déroulée sans violence, même si le pays a connu de nombreuses manifestations au cours des derniers mois. Les Togolais ont toutefois de quoi retenir leur souffle puisque tous les scrutins ont été suivis de violences meurtrières.

Retour sur ce dernier jour de campagne avec Kayi Lawson, notre correspondante à Lomé.

Le président sortant Faure Gnassingbé brigue un troisième mandat face à quatre concurrents dont Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition. Les soldats ont voté par anticipation mercredi, alors qu'Amnesty International dénonce les agissements de l'armée, l'accusant d'avoir tiré à balles réelles sur des manifestants. Idriss Fall a joint François Patuel, chercheur à Amnesty international pour l’Afrique de l’Ouest.

XS
SM
MD
LG