Liens d'accessibilité

Quatre soldats tchadiens tués par un engin explosif au Mali


Un hélicoptère français sur la route entre Gao et Kidal

Un hélicoptère français sur la route entre Gao et Kidal

Quinze autres casques bleus ont été blessés dont six grièvement.

L’attaque a eu lieu à trente kilomètres au nord de Kidal.Selon l'état-major de l'armée malienne basé à Gao, un engin explosif a percuté le véhicule.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné cette attaque et demandé au gouvernement malien d'enquêter rapidement.

Ban Ki-Moon, le secrétaire général des Nations Unies s’est dit profondément attristé et a rappelé que cet incident est le dernier d’une série d’attaques contre le personnel des Nations Unies dans la région de Kidal depuis une semaine.

On peut citer des tirs de mortier répétés contre le camp de la MINUSMA et une autre attaque à l'engin explosif contre un véhicule de la MINUSMA qui a blessé neuf casques bleus tchadiens le 29 août dernier

Washington a aussi condamné cette attaque et rappelé son attachement à la consolidation de la paix.

C’est dans ce contexte que s'est ouverte lundi à Alger la deuxième phase des négociations entre Bamako et les groupes armés du nord Mali.

XS
SM
MD
LG