Liens d'accessibilité

Les leaders africains lancent un appel à investir dans l'agriculture


Le sommet de l'Union Africaine (UA) à Malabo, Equatorial Guinée Equatoriale, le 26 Juin 2014

Le sommet de l'Union Africaine (UA) à Malabo, Equatorial Guinée Equatoriale, le 26 Juin 2014

Le sommet de l'Union africaine s’est refermé ce vendredi à Malabo, la capitale de la Guinée équatoriale. Les chefs d'Etats du continent ont également discuté des efforts concertés pour régler les conflits qui couvent à travers le continent, du Sud-Soudan à la République centrafricaine.

Le sommet de l’Union africaine cette année s’est concentré sur les problèmes de l'agriculture et du changement climatique. L’organisation panafricaine ambitionne de créer des emplois dans le secteur et d’améliorer la sécurité alimentaire.

"Notre agriculture, pour l'essentiel, est encore très traditionnelle et non moderne. Une priorité concrète, est donc de moderniser et mécaniser " a plaidé la présidente de la Commission de l'Union africaine Nkoszana Dlamini Zuma à l’ouverture du sommet.

Les chefs d’Etats africains ont également noté la menace que les conflits à travers l'Afrique font peser sur le développement agricole et la sécurité alimentaire, plaidant en cela pour un arrêt de la violence au Soudan du sud.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a promis une collaboration continue entre l'UA et l'ONU pour résoudre les conflits dans le monde, soulignant les efforts de maintien de la paix conjoints en République centrafricaine, le soutien politique en Somalie et les efforts de médiation au Soudan du Sud.

L'Union africaine a également travaillé à la création d'une force de maintien de la paix de veille qui peut être déployée rapidement pour intervenir dans les conflits régionaux.

XS
SM
MD
LG