Liens d'accessibilité

Scrutin législatif en Afrique du Sud


Une marche de l'Alliance démocratique, Durban, avril 2014

Une marche de l'Alliance démocratique, Durban, avril 2014

Les Sud-Africains se rendent aux urnes mercredi pour les élections législatives. Ce sont les cinquièmes depuis l’avènement de la démocratie en 1994.

Plus de 25 millions de Sud-Africains sont appelés aux urnes pour élire 400 députés, qui eux-mêmes désigneront le prochain président le 21 mai. Jacob Zuma, 72 ans, au pouvoir depuis 2009, devrait être reconduit.

Les sondages donnent un peu plus de 60% des voix à l'ANC qu'il dirige donc moins que les 65,9% réalisés il y a cinq ans.

En 1994, près de 20 millions de Sud-Africains avaient attendu pendant de longues heures pour participer à la première élection démocratique du pays.

Depuis, les Sud-Africains ont perdu l'enthousiasme. Beaucoup se disent dégoûtés par les allégations de corruption sur le président Jacob Zuma.

D'autres sont déçus du bilan de l'ANC, qui n’a pas réussi à fournir les services de base comme l'eau potable, l'électricité et du travail pour beaucoup de jeunes Noirs. Malgré tout l’ANC est donné favori, les résultats sont attendus le 10 mai.
XS
SM
MD
LG