Liens d'accessibilité

RCA: l’ONU et des ONGs réclament 274 millions de dollars pour aider les déplacés


Toutes les agences travaillant en Centrafrique sont dramatiquement sous-financées, a déclaré António Guterres.

Toutes les agences travaillant en Centrafrique sont dramatiquement sous-financées, a déclaré António Guterres.

Des agences des Nations unies et des ONGs ont lancé cet appel mercredi aux bailleurs de fonds, les invitant à financer des opérations d'aide d'urgence destinées aux civils qui abandonnent la Centrafrique depuis plusieurs mois.

Près de 200.000 personnes ont fui la violence en République Centrafricaine (RCA) ces quatre derniers mois, et l’ONU estime qu’elles seront plus de 360.000 d’ici à la fin de l’année. Ces déplacés cherchent à recommencer leur vie au Cameroun, au Tchad, en République démocratique du Congo (RDC) et au Congo-Brazzaville.

« Toutes les agences travaillant dans la région sont dramatiquement sous-financées », a déclaré le Haut-Commissaire des Nations unies pour les Réfugiés (HCR), António Guterres.

« Le HCR dépense déjà trois fois plus d'argent que le montant reçu ou promis pour cette opération d'urgence, et c'est toujours largement insuffisant pour répondre aux vastes besoins de cette population. Cela ne peut pas durer », a-t-il estimé.

Parmi les besoins les plus criants: des abris, des vivres, de l’eau potable, des installations d'assainissement, les soins de santé et l'éducation.
XS
SM
MD
LG