Liens d'accessibilité

Abou Moussa invite les voisins de la RCA à s'unir pour gérer la crise


Abou Moussa

Abou Moussa

Au Cameroun, visite du représentant spécial des Nations Unies pour l’Afrique Centrale. Après avoir visité d’autres pays voisins de la Centrafrique, Abou Moussa appelle à une réponse globale concernant la crise actuelle qui a un impact sur toute la région.

Abou Moussa estime que les violences sectaires à Bangui font porter un lourd fardeau aux pays de la région. Selon lui, le nombre de réfugiés augmente, le trafic d’armes est à son plus haut niveau et il y a un manque de respect total pour la dignité humaine

M.Moussa a déclaré à la Voix de l’Amérique qu’il faut que les pays de la région s’unissent : " le secrétaire général est très préoccupé car on retrouve au Cameroun un grand nombre de personnes qui ne sont pas centrafricaines et qui transitent dans la région. Il y a aussi le taux élevé de malnutrition à la frontiere, il y a des refugiés, il y a la menace de Boko Haram et d’autres groupes terroristes, le viol d’enfants, etc. Nous avons tous ces problèmes qui meritent notre attention."

L’émissaire onusien visite Yaoundé après le rejet par le Cameroun des accusations selon lesquelles le pays servirait de base arrière à Boko Haram et aux groupes armés centrafricains

La question sera bientôt débattue au Conseil de Sécurité.

Selon les autorités camerounaises, le nombre de réfugiés centrafricains dans le pays est passé de 50 à 150.000 au cours de deux derniers mois.
XS
SM
MD
LG