Liens d'accessibilité

Fabius: la RCA est « au bord du génocide »


Selon Laurent Fabius, les Nations Unies pourraient permettre aux troupes françaises et africaines d’intervenir en RCA

Selon Laurent Fabius, les Nations Unies pourraient permettre aux troupes françaises et africaines d’intervenir en RCA

La France affirme que la République centrafricaine (RCA) est « au bord du génocide », et que les Nations Unies (ONU) pourraient permettre aux troupes françaises et africaines d’intervenir.

S’exprimant jeudi sur la chaine de télévision France 2, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a dit que Paris redoute un scénario comparable à celui qu’a connu le Rwanda en 1994. Car l’anarchie règne dans la majeure partie de la RCA, théâtre de combats, pillages et innombrables sévices.

La France et les voisins de la RCA, tout comme la communauté internationale, sont préoccupés par les troubles, et l'ONU envisagerait l’adoption d’une résolution qui autoriserait l’ancienne puissance coloniale, la France, et des alliés africains, à intervenir, a dit M. Fabius.

La RCA a sombré dans le chaos après le renversement en mars par les rebelles de la Seleka du président François Bozizé. Les troubles ont fait environ 400.000 déplacés, et ont créé une vaste crise humanitaire qui, selon le secrétaire de l'ONU, Ban Ki- moon, a affecté l'ensemble des 4,6 millions d'habitants du pays.

De surcroit, l’instabilité semble avoir avivé les tensions intercommunautaires, des églises et des mosquées étant la cible d’attaques.

L'Union africaine (UA) doit prendre en charge le mois prochain une force de maintien de la paix qui sera portée de 2.500 à 3.500 soldats. Mais les groupes de défense des droits humains et des responsables humanitaires de l'ONU souhaitent une intervention plus musclée.

Mercredi, les États-Unis ont déclaré qu'ils allaient octroyer 40 millions de dollars pour aider à stabiliser la RCA. Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a dit que l'argent serait consacré au maintien de la paix.
XS
SM
MD
LG