Liens d'accessibilité

Syrie : Damas responsable de l’attaque chimique, selon les Etats-Unis.


Secretary of State John Kerry makes a statement about Syria at the State Department in Washington, Aug. 30, 2013.

Secretary of State John Kerry makes a statement about Syria at the State Department in Washington, Aug. 30, 2013.

Les services de renseignement américain affirment que le gouvernement syrien est responsable de l’attaque chimique présumée de la semaine dernière.

Les services de renseignement américain affirment que le gouvernement syrien est responsable de l’attaque chimique présumée de la semaine dernière. C’est ce qu’a annoncé ce vendredi 30 août, le Secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Il n’a cependant pas donné d’informations concernant les mesures que pourraient prendre les Etats-Unis.

Des inspecteurs onusiens.

Des inspecteurs onusiens.

John Kerry indique qu’il existe des preuves que plus de 1.400 Syriens ont été tués dans l'attaque près de Damas, dont plus de 400 enfants.

Il indique que trois jours avant l’attaque, une équipe chargée des armes chimiques était dans la zone.
Dans le même temps, la Russie a envoyé deux navires de guerre dans l’est de la mer méditerranéenne, près des rives de la Syrie.

"L'Occident se comporte comme un singe avec une grenade dans le monde islamique," a déclaré le vice Premier Ministre russe Dmitri Rogozine.

Des propos qui interviennent alors que les puissances occidentales veulent la possibilité de sanctionner le régime syrien accusé d’avoir fait usage d’armes chimiques dans la banlieue de Damas la semaine dernière.
XS
SM
MD
LG