Liens d'accessibilité

Etats-Unis : l’auteur des lettres empoisonnées a été inculpé


Lettres suspectes.

Lettres suspectes.

Paul Kevin Curtis, 45 ans, a comparu en justice relativement à deux accusations de menace. S'il est reconnu coupable, il risque jusqu'à 15 ans de prison.

Le ressortissant de l’Etat du Mississippi qui a été accusé d’avoir envoyé des lettres soupçonnées de contenir de la ricine (un poison) a été inculpé ce jeudi 18 avril 2013, pour avoir menacé le président américain Barack Obama et d'autres.

Paul Kevin Curtis, 45 ans, a comparu en justice relativement à deux accusations de menace. S'il est reconnu coupable, il risque jusqu'à 15 ans de prison.

Pendant ce temps, l'Associated Press citant un officiel du Sénat américain, a annoncé que des tests dans un laboratoire privé ont confirmé la présence de ricin dans une lettre que Curtis aurait envoyée au sénateur du Mississippi Roger Wicker.

Selon les enquêteurs, les deux lettres ont été interceptées dans des centres d’inspection des lettres de la Maison Blanche et du Sénat. Elles n’ont donc pas pu arriver au président ou au sénateur en question.
XS
SM
MD
LG