Liens d'accessibilité

Kenya : journée électorale à suspense


Des posters affiché sur un mur dans le bidonville de Mathare, Nairobi.

Des posters affiché sur un mur dans le bidonville de Mathare, Nairobi.

Selon la police, quelques heures avant même que les votes ne commencent, plusieurs personnes ont été tuées dont des policiers dans la ville portuaire de Mombasa.

Les bureaux de vote ont ouvert tôt ce lundi matin au Kenya pour les premières élections nationales depuis les violences post-électorales d’il y a cinq ans qui avaient fait plus de 1.000 morts.

Mais quelques heures avant même que les votes ne commencent, plusieurs personnes ont été tuées dont des policiers dans la ville portuaire de Mombasa, information donnée par la police locale.

Des supporters de Raila Odinga.

Des supporters de Raila Odinga.

Les deux principaux candidats sont le Premier ministre Raila Odinga et le vice-Premier ministre Uhuru Kenyatta.

Si aucun des candidats n'obtient plus de 50% des voix, un second tour aura lieu en Avril.

Dans un message à la nation vendredi, le président sortant, Mwai Kibaki, avait appelé à un vote pacifique et a exhorté les candidats à accepter les résultats.

Près de 100.000 policiers sont déployés à travers le pays.
XS
SM
MD
LG