Liens d'accessibilité

Mauritanie : scepticisme sur la thèse de la bavure


Le président Mohamed Ould Abdel Aziz

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz

Des militaires auraient accidentellement ouvert le feu sur le véhicule du chef de l’Etat selon la version officielle.

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz continue son traitement médical en France ou il a été évacué dimanche. Selon les autorités, il fut blessé samedi par balle alors qu’il voyageait dans un convoi près de la capitale Nouakchott.

Les autorités assurent que l’incident est arrivé parce qu’une unité mobile des forces de sécurité n’a pas immédiatement reconnu le convoi du chef de l’Etat.

Avant de s'envoler pour Paris, M. Aziz etait apparu à la télévision depuis son lit d'hôpital. Couvert jusqu’au cou, il avait affirmé qu'il était en bonne santé et que l'incident est arrivé « par erreur."

En Mauritanie cette thèse de la bavure ne convainc pas tout le monde. La coordination de l'opposition a jugé peu plausible cette version officielle mais suspend tout de même ses manifestations pour demander le départ du chef de l’Etat.

Bagassi Koura a joint à Nouakchott Me Brahim Ould Ebeti.
XS
SM
MD
LG